Le Castellet

AG 2013 de Castellum

Le 12 octobre 2013 l'association Castellum tenait son assemblée générale ordinaire annuelle dans la salle polyvalente du Castellet gracieusement mise à disposition par la municipalité. Récit en quelques images suivies du comte-rendu complet de l'AG.

2013AGcastellum1
L'assemblée générale annuelle s'est tenue en présence d'une grande partie des membres de l'association, d'autres ayant donné leur pouvoir, de sorte que le quorum était largement atteint. Merci à Gabriel Allevard, journaliste de HPI, pour sa présence et son soutien habituel.

2013AGcastellum2
Le président de l'association, Serge Klutchnikoff, a remercié les membres présents en ouvrant la séance et a présenté son rapport moral adopté ensuite à l'unanimité des membres présents.

2013AGcastellum3
La trésorière, Mireille Machu-Malychkine, a poursuivi en indiquant la bonne santé financière de l'association, qui lui permet d'avoir fait des réserves pour plusieurs projets à venir.

2013AGcastellum4
La secrétaire, Annie Giraud, a fait quant à elle un bilan humain de l'association, reprenant le compte des membres que l'association a eus depuis sa naissance en 2006. Certains sont partis, d'autres nous ont rejoints, dont sept cette année.

2013AGcastellum5
Après les explications données par le président d'honneur André Laurent sur son projet de livre, le maire, Henri Garcia, a créé la surprise en amenant un cadeau pour l'association : des vestiges découverts au quartier des Itardes lors des travaux d'aménagement d'un logement communal. Tout indique qu'il s'agit des restes de l'ancien oratoire Saint-Marc.

2013AGcastellum6
Et comme toutes les années l'AG s'est poursuivie par un apéritif offert à tous les membres présents et par un repas – payant lui – qui permet à l'association d'arrondir un peu ses comptes…

2013AGcastellum7
… mais qui permet surtout et avant tout un moment de grande convivialité entre tous ceux qui ont choisi de venir soutenir notre association dans ses actions. Et l'amitié est à coup sûr le plus grand de tous les patrimoines.

 

Compte-rendu de l'AG du 12 octobre 2013

Membres présents
Jean-Pierre et Jacqueline Armelin, André et Colette Beaudun, Christine Bonnafoux, Catherine Botosezzy, Janine Brochier Marino, Henri et Marie-Ange Garcia, Annie Giraud, André et Marie-Claire Gouin, Dominique Jagerschmidt, Serge et Marie-Paule Klutchnikoff, André et Gilberte Laurent, Gino et Rita Liebaux, Mireille Machu, Richard Magnan, Gérald et Corinne Ollivier, Emma Richaud, Jacqueline Sauvi. Avaient donné leur pouvoir : Lucie Bonanséa, Édith Machu, Éric Machu, Louis Mistral, Ginette Nervi, Robert et Simone Nicolas, Denis et Rose Testut.
L’assemblée s’est tenue en présence de Gabriel Allevard, journaliste correspondant.

 

Bilan moral
Le Président ouvre la séance à 18 h 45 et commence par remercier la municipalité et en premier lieu son maire Henri Garcia pour son implication dans les projets de l’association, pour son soutien indéfectible et pour toutes ses idées d’avenir. Il remercie donc la commune pour sa subvention en progression, ainsi que la DLVA pour son concours ponctuel (900 €). Il présente ensuite les actions et réalisations de l’association depuis l’AG du 13 octobre 2012.
• 26 octobre 2012 - Veillée gourmande - avec l’ensemble Arpège et ses chants pleins d’humour et de fraîcheur, de Rossini à Gainsbourg en passant par Offenbach, Kosma ou Renaud.
• Courant décembre - achat de décorations de Noël, montage de crèche et décoration du village (crèche à la maison des associations).
• 6 janvier 2013 - Pastourala de la Valèia - salle de l’Eden :  succès - Coût 1200 € financés par subvention d’ILO sur 2012. Merci aussi à Oraison pour le prêt de l’Eden. Ce spectacle du nord de notre département a été assuré par une association de Barcelonnette, donc avec un parler « gavot ».C’est une manifestation organisée en collaboration avec les Fileuses d’Oraison (remerciements à sa présidente Colette Beaudun).
• 20 avril 2013 - André Combe - Les Grandes transhumances, film de Charly Baile et René Mannent. Le public assez conséquent a été très intéressé par cette soirée concernant un patrimoine immatériel en voie de disparition.
• 9 mai 2013 - Inauguration par le père Pierre-Jean Grange de l’oratoire Saint-Marc (que Castellum a mis plusieurs années à reconstruire selon des plans d’André Laurent dessinés d’après ses souvenirs d’enfance, souvenirs croisés – et concordants – avec ceux que Clément Giraud avait indiqués fin 2005), avec messe en plein air… et en pleine aire arrangée par la commune pour accueillir des excursionnistes… en particulier avec une table et des bancs de pierre. Petit clin d’œil en forme de remerciement aux employés communaux qui ont particulièrement arrangé cet espace avec beaucoup de goût. Inauguration suivie du pot de l’amitié sur la place du Barri en accord avec le Comité des fêtes lors de la traditionnelle fête de l’Ascension.
• 11 mai 2013 - Générale du Requiem de Mozart par le Chœur des Alpes de Provence (chœur départemental) en accord avec le père Pierre-Jean Grange. Il s’agit là d’un patrimoine musical auquel Castellum ne peut être insensible, d’autant que la prestation a été effectuée dans notre église Saint-Pierre, patrimoine bâti. Dommage que cette manifestation culturelle n’ait pas attiré plus d’une vingtaine de spectateurs.
• 10 août 2013 - Nocturne estivale
- Inauguration du Parcours historique : dix nouvelles plaques (en plus des deux déjà apposées). Gros travail de préparation facilité par les recherches effectuées depuis plusieurs dizaines d’années par André Laurent.
- Exposition sur ce même thème (avec des panneaux aux indications plus fournies et développées) dans la salle polyvalente. L’exposition a été déménagée ensuite au premier étage de la bibliothèque et demeure toujours visible.
- Manja dré : gros succès de convivialité de cet apéritif soupatoire - Merci aux bénévoles qui ont préparé les petits plats, la marquisette, etc.
- Traditionnelle foire artisanale, hélàs avec une fréquentation en nette baisse cette année. Il faudra se poser la question de son maintien.
- Souscription pour le livre d’A. Laurent Parcours au fil du temps, toujours sur le même thème, qui sera édité sous une forme semblable à celle des Lavoirs et Fontaines.
• 11 août 2013 - Varestrel, un conteur sous les étoiles (Jean-Louis Reinard). Un gros succès avec un vaste public pour ces contes dits en français et en provençal.
• 19 août 2013 - à 21 heures - 8es Rencontres de la Parole, proposées par la médiathèque départementale avec le soutien du Conseil général – avec les conteurs canadiens Joan Pawnee et son compagnon Robert Seven Crows, des métis indiens. Castellum a participé à la mise en place de cette manifestation qui a connu également un gros succès avec plus de 80 spectateurs sur la place de l’Église.
• Cours de provençal avec Richard Magnan - un succès à poursuivre malgré des défections provisoires de quelques « élèves » pour cause de santé - inscriptions toujours possibles pour ces cours qui se tiennent les mardis de 17 h à 18 h 30. Le Président remercie Richard, bénévole uniquement défrayé pour ses déplacements. Il ajoute une information qui a une incidence directe sur le plan financier. Il est désolé d’empiéter sur le domaine de la trésorière, mais il ne pouvait clore ce bilan moral sans signaler une rentrée exceptionnelle sur le compte de Castellum : 1 759,39 € (dévolution des biens de l’association sisteronnaise dissoute Lo Rescontre). Merci une nouvelle fois à Richard Magnan d’avoir convaincu le bureau de son ex-asso d’avoir choisi Castellum pour cette dévolution.
• Le bilan moral est approuvé à l’unanimité des membres.

 

Bilan financier
Le Président ayant terminé son bilan moral de l’année en cours passe la parole à la trésorière Mireille Machu. Celle-ci expose les comptes de l’année écoulée (2012), indique avoir reçu deux subventions exceptionnelles d’ILO d’un montant respectif de 900 € et 1500 €. Les comptes de l’association font état d’une provision de 364,28 € pour divers projets, 2746 € pour le futur livre d’André Laurent, et 2548 € en réserve. Elle met le bilan financier à la disposition des membres présents et porte en annexe son rapport annuel au présent acte.
Elle passe à son tour la parole à la secrétaire Annie Giraud qui fait le point sur les adhérents de l’association au terme de six ans d’activité. Elle rappelle qu’une association ne peut vivre que si elle a des adhérents qui la soutiennent dans ses actions. Castellum a été créé en 2006  : 11 membres en faisaient alors partie. Depuis six ans 70 personnes ont adhéré au moins une année à notre association (nous avons même eu deux adhérents qui habitaient en Allemagne). Certains ont déménagé, d’autres ont peut-être oublié de renouveler leur adhésion, de sorte qu’en 2012 nous comptions 47 adhérents dont 5 membres d’honneur.
Tous les adhérents ne sont pas des habitants à l’année du Castellet : 26 sont effectivement des Castellians, 5 habitent dans le département des Alpes de Haute-Provence, 8 sont des Marseillais et 8 habitent à Paris ou dans la région parisienne. Ces adhésions ont donc constitué en 2012 une recette de 335 € nous permettant de mener à bien nos actions. Et pour 2013 nous avons à ce jour enregistré 7 nouvelles adhésions, ce qui constitue un encouragement pour l’avenir.
• Le bilan financier est approuvé à l’unanimité des membres.

 

Renouvellement du bureau
Cette année encore le bureau présente sa démission dans sa totalité pour le renouvellement des membres prévu par les statuts. Aucun nouveau membre n’étant volontaire, les administrateurs sortants se représentent et sont réélus à l’unanimité.
Le bureau est reconduit dans sa totalité à l’unanimité. Président : Serge Klutchnikoff, vice-président : André Beaudun, trésorière : Mireille Machu, secrétaire : Annie Giraud

 

Projets
• D’abord l’apéro et le repas de ce soir. Un plaisir de tous se rencontrer.
• La reprise des cours de provençal qui s’est faite.
• 2 novembre 2013 - Castagnade - Finalisation du projet d’une soirée dans le style des  veillées provençales traditionnelles avec Mme Claudette Occelli-Sadaillan, la mère de Frédéric Soulié (le présentateur de France 3), en collaboration avec les Fileuses. Cela devrait pouvoir se réaliser. Vous serez bien sûr prévenus.
• 30 novembre 2013 - L’ensemble choral Arpège a proposé de venir gratuitement en l’église Saint-Pierre pour une soirée de chants sacrés, cette date s’étant libérée dans son agenda. Malheureusement vous ne pourrez pas les entendre car le curé a refusé son autorisation au principe qu’il n’avait pas été prévenu trois mois à l’avance. Le Président regrette fortement cette nouvelle marque d’intransigeance et de rigidité du clergé local, alors qu’en d’autres endroits des églises et des cathédrales accueillent même des concerts de rock ! Il faudra voir si Arpège peut donner cette représentation dans notre salle polyvalente.
• Parcours au fil du temps d’André Laurent sur l’histoire du Castellet. Édition espérée au printemps. Le format sera semblable à celui de l’ouvrage sur les fontaines et lavoirs, mais l’impression sera différente, en nombre plus limité (environ 100 exemplaires) et sans réédition. DONC à ne pas rater !
• Poursuite du circuit historique (deuxième tranche) avec des plaques qui seront différentes de celle posées jusqu’à aujourd’hui dans la mesure où elles ne seront pas apposées sur des murs puisqu’elles concerneront des lieux non construits (aires de battage et de foulage, lieux historiques ayant été fortement modifiés dans le temps, comme le carrefour de la Croix par exemple).
• Projets sur l’espace muséographique du Jardin de Clément. La municipalité a lancé depuis une dizaine de jours les travaux d’aménagement du jardin d’enfants. Castellum interviendra – en collaboration avec la municipalité – pour l’aménagement et la présentation des outils de jardinage. Appel aux dons d’objets et aux idées.
• La fête d’été semble donc s’épuiser essentiellement en ce qui concerne la foire artisanale. L’idée est de la remplacer par une manifestation d’automne très différente dans son esprit à l’occasion du 100e anniversaire du premier décès d’un Castellian lors de la Première Guerre mondiale. Ce ne sera pas une fête, mais une journée de mémoire et d’hommage à nos aïeux qui sont morts pour sauvegarder la Liberté et la République. Grâce à des premiers travaux de généalogie et de consultation des archives, Philippe Ligonesche a retrouvé deux natifs du Castellet tombés au combat. Mais du fait qu’ils n’habitaient plus au Castellet, l’armée a prévenu de leur décès les communes où ils étaient allés habiter. On pourrait peut-être rajouter leurs noms au monument aux morts. Vos remarques et vos idées ?
• Et bien sûr Castellum participera à diverses manifestations culturelles (théâtre, musique, conteurs, etc.) en cours d’année, en fonction des opportunités.

 

• Pour terminer la séance le Président passe la parole à André Laurent.
Celui-ci aborde le sujet de la souscription à son livre. Il avait rédigé un texte sur dix siècles d’histoire du Castellet. Environ 400 pages ! L’édition d’un tel ouvrage était financièrement hors de portée de Castellum. Serge lui a donc demandé d’élaguer de façon drastique son texte, ce à quoi il n’était pas favorable dans un premier temps, car l’histoire, c’est l’histoire, et on ne peut pas la tronquer. Puis en y réfléchissant André Laurent a eu l’idée d’en extraire toutes les planches aquarellées (environ 75) et de les publier avec un petit texte historique en regard. Ainsi on revient à une édition plus légère. André Laurent tient ensuite à remercier tout particulièrement le maire Henri Garcia qui a rendu possible cette édition grâce à une part active prise par la commune qui mettra à disposition de Castellum son imprimante laser.
André Laurent indique pour terminer qu’il a un autre projet dans ses tiroirs, concernant les édifices religieux du Val de Rancure, ce qui représente quatre communes. Peut-être sera-t-il possible de réunir des subventions de la Communauté d’agglomération, du Conseil général ou du Conseil régional qu’on ne pourrait espérer  pour un ouvrage ne concernant qu’une seule et unique commune. Donc le projet a un espoir.
Le Président Serge Klutchnikoff reprend la parole pour préciser que les projets d’édition peuvent avancer sur un autre front. Marie-Ange Garcia – par l’intermédiaire de la chorale de Forcalquier – a mis Castellum en rapport avec Claude Martel, donc l’association Alpes de Lumière. Une première entrevue doit avoir lieu le lundi 21 octobre. On ne peut encore prévoir une collaboration, mais de toutes façons l’entretien sera très bénéfique, puisque Alpes de Lumière est spécialisée dans l’édition. Le Président s’apprête à lever la séance lorsque le maire Henri Garcia souhaite prendre la parole. Il remercie tous les bénévoles qui œuvrent pour mettre en place toutes les manifestations, qui font les installations, les repas, les apéritifs, qui nettoient ensuite les locaux, etc. Et il indique qu’il a un cadeau-surprise pour Castellum. Il s’agit de deux blocs de pierre taillée retrouvés à l’occasion de travaux de réaménagement d’une habitation communale du quartier des Itardes. Selon les premières estimations il s’agit très certainement des vestiges de l’ancien oratoire Saint-Marc qui avaient été récupérés au temps de la construction de la déviation dans les années 70, lorsque tous les restes de cet édifice avaient été purement et simplement recouverts. On peut d’ailleurs constater l’étonnante similitude avec les dessins du nouvel oratoire réalisés de mémoire par André Laurent. Serge Klutchnikoff remercie Henri Garcia et précise que ces vestiges seront mis en valeur en tant que patrimoine.

 

• L’ordre du jour ayant été épuisé et personne n’ayant de nouvelles questions, la séance est levée à 20 h 00.