Le Castellet

Des arbres trop dangereux

Après l'écrasement d'une voiture dans la nuit du 30 juillet dernier par la chute d'une grosse branche de platane sur la place du Barri, une enquête a été demandée d'urgence par la mairie auprès d'experts pour tous les autres arbres du centre du village. Mais sans attendre leurs conclusions, l'arbre qui s'est rompu a été abattu dès le jour-même.

platane
Un craquement sinistre en pleine nuit… et la très mauvaise surprise pour le propriétaire de la voiture.
platane1
En une journée le gros platane a été réduit en pièces.
platane3
L'état des branche ne laisse aucun doute : l'abattage ne pouvait vraiment pas être différé.
platane4
Que reste-t-il du tronc ? Rien, à part quelques centimètres de bois vivant sous l'écorce.
Le reste a complètement disparu.

Quelques semaines plus tard le rapport est tombé. Aucun espoir de pouvoir conserver ces colosses, considérés comme un véritable patrimoine du village. Aucune possibilité de les traiter et de les soigner. Une seule conclusion, sans alternative en raison du danger immédiat qu'ils représentent : il faut les abattre. Tant pis pour les sentiments et l'attachement de la population à ces témoins du passé, vieux de près de deux siècles. Début novembre une société d'élagage arrive donc avec tout son matériel au Castellet et s'attaque en priorité au platane proche de l'église.
plataneeglise1
Début de l'élagage et de la taille des premières branches du platane de la place de l'Église.
plataneeglise3
Grâce à la nacelle l'opérateur peut découper assez aisément les énormes branches supérieures.
plataneeglise4
Le cœur de l'arbre n'est plus qu'une sorte de boue informe de déchets de bois et de poussières.
plataneeglise5
Petit aperçu de l'état d'un bout de branche complètement mangé par les parasites.
plataneeglise8
Même si le bas du tronc paraissait à première vue assez sain, le doigt expert du spécialiste montre au
néophyte que ce n'est qu'une impression complètement fausse.

plataneeglise6
C'est presque fini, le dernier tronçon de l'énorme tronc est complètement découpé.
plataneeglise9
La place de l'Église complètement dégagée, une vue qui n'était plus possible depuis au moins 160 ans,
âge estimé du gros platane qui y trônait.

C'est ensuite au tour du plus gros – et sûrement du plus vieux – des arbres du village, le platane situé à côté de la fontaine de la mairie. Une attention toute particulière est ici aussi porté à la sécurisation des alentours et des manœuvres de coupe pour éviter d'endommager les habitations toutes proches.
platanemairie1
Tout commence par un élagage en règle pour dégager les grosses branches.
platanemairie2
Rapidement elles sont coupées et il ne reste plus qu'un étalage de tronçons.
platanemairie3
Une vue impressionnante du tronc…
platanemairie4
… comme des principales branches. Aucun espoir de pouvoir sauver ces arbres plus que centenaires.
platanemairie6
Des centaines de vers de capricornes ont littéralement rongé l'intérieur des troncs et des branches.
platanemairie5
L'abattage, tout un art. Pour les gros morceaux l'aide de la traction mécanique s'avère nécessaire.
platanemairie7
Après l'abattage complet, il ne reste qu'à dégager la partie enterrée avec une sorte de grosse disqueuse.