Le Castellet

Les Itardes - fête des voisins

C'est une tradition désormais bien établie : pour fêter l'arrivée de l'été, les habitants des Itardes se fêtent eux-mêmes. Ou plutôt ils font la fête des voisins. Une réussite absolue de convivialité. Jugez plutôt : sur 54 habitants du quartiers, 40 étaient présents, et encore parce que certains étaient retenus par ailleurs pour des raisons familiales ou sportives. Bien sûr Henri Garcia, notre maire, avait été invité, même s'il n'est pas un résident des Itardes. Et les habitants ont fortement apprécié l'initiative de David, le nouveau garde-forestier, qui, même pris par son travail et son emploi du temps, a tenu à passer faire un petit coucou et a apporté un beau – et bon – gâteau apprécié par tout le monde. Car c'est cela aussi la fête des voisins : une journée de partage complet. Chacun amène une préparation, on met tout sur une table commune et on va se servir. Et puisque chacun voit grand, il reste largement de quoi prolonger la fête tard dans la nuit. De 11 heures du matin à 23 h 30… ça fait de l'ambiance. Les 9 enfants présents ont eu leur part d'amusement tandis que, le matin, les adultes s'étaient regroupés autour d'une grande télé pour vivre en direct le match France-Australie. Manifestations de joie garanties au coup de sifflet final. Lors du repas de midi les trois barnums ont bien protégé l'immense tablée du soleil. Apéro, entrées, viandes, fromages et desserts, tout était à profusion. Pour faire digérer, quoi de mieux qu'une bonne partie de pétanque ? Vous savez maintenant à quoi plusieurs heures de l'après-midi ont été consacrées, avant que cette petite population de voisins et amis ne remette le couvert (c'est bien le cas de le dire) pour le repas du soir.
Bel exemple pour ceux des autres quartiers du village que ça tente. Car ça y est, aux Itardes ils ont déjà pris rendez-vous pour 2019.

VoisinsItardes1

VoisinsItardes2

VoisinsItardes3

VoisinsItardes4

VoisinsItardes5

VoisinsItardes6

VoisinsItardes7

VoisinsItardes8

VoisinsItardes9

Photos : André et Patricia Peyre