Le Castellet

Le cognassier

Qui ne s'est pas régalé avec des pâtes de coings? Âpres et acides mais très odorants, les fruits du cognassier ne sont consommables crus qu'arrivés à totale maturité… et même plus, c'est-à-dire quand ils deviennent blettes. Mais on en fait des desserts… à se lécher les babines et les doigts : confitures, gelées et ces fameuses pâtes. Ce petit arbre fruitier est réputé venir de Grèce ou du Moyen Orient. Il est de la même famille que les pommiers et les poiriers.

C4cognassier01
Un arbuste touffu et pas très haut, pliant sous le poids des fruits qui deviennent d'un jaune doré à maturité. Le cognassier est extrêmement courant dans notre région, au bord des chemins ou au bord du Rancure.


C4cognassier02
Le fruit, vert et d'aspect pelucheux, ne sera arrivé à maturité qu'à la fin du mois d'octobre. C'est alors qu'on peut le cueillir pour en faire des desserts savoureux. Mais avez-vous déjà essayé de faire compoter des coings au beurre pour accompagner une volaille, du gibier ou des boudins blanc ?

signatureCASTELLUM