Le Castellet

Le choléra de 1884


Le Covid-19 inquiète à juste titre la population mondiale. Mais ce n’est cependant pas la première ni la dernière pandémie. Nous avons en mémoire les plus vieilles épidémies grâce aux textes antiques, à commencer par la lèpre citée dans la Bible ainsi que la peste qu’on a vu traverser la Grèce, l’Empire romain, le Moyen Âge jusqu’à la grande peste noire de 1720 qui a débarqué à Marseille… Sans compter sur les épidémies de diphtérie, de syphilis, de grippe (la grande tueuse que fut la grippe espagnole à la fin de la guerre de 14-18 qui a fait 40 000 000 de morts), le sida ou le choléra.

À propos de cette dernière maladie le Badaou s’est fait l’écho, il y a près de 50 ans, d’une archive retrouvée par René Barras.

« […]

La « lutte » contre le choléra

En 1884 le choléra fait son apparition à Toulon. Aussi M. Léon Signoret, maire du Castellet, a pris l’arrêté ci-dessous :

Article premier

Il est enjoint à tout propriétaire d’enlever les fumiers et les immondices de toutes sortes répandus dans les rues et sur les places publiques, de balayer au moins une fois par jour et d’arroser, quand la chose est possible, la voie publique devant son habitation.

Article 2

Défense est faite et réitérée aux habitants de jeter par la fenêtre dans les rues, les cours et sur les places, tant de jour que de nuit, aucunes eaux sales, urines, matières fécales, ordures de quelque nature qu’elles puissent être.

Article 3

Défense est faite à tout marchand fruitier de vendre des fruits verts, trop mûrs ou de mauvaise qualité.

Article 4

Le public est invité à désinfecter ses cloaques, ses lieux d’aisances au moyen de sulfate de fer, de chlorure de zinc, de chaux vive, ou de tout autre désinfectant et de tenir ses habitations dans l’état le plus strict de propreté et d’aération.

[…] »

Extrait du Badaou N°2 de 1974 - texte retrouvé par René Barras dans les archives municipales .