Le Castellet

Natalia et Anastasia, les Ukrainiennes au Castellet

2022ukrainiennes

« Bienvenue au Castellet, nous souhaitons vous aider dans ces moments difficiles », c’est par ces quelques mots que Benoît Gouin, le maire, accompagné d’Hélène Buisson, la première adjointe, accueillent Natalia et sa fille Anastasia ainsi qu’Eugène, Ukrainien vivant en France depuis sept ans, venu pour assurer la traduction. Ces deux Ukrainiennes habitent Kiev quand la guerre est déclarée, leur immeuble est bombardé et elles décident de quitter le sol ukrainien début mars, laissant derrière elles leur famille. Un périple de quatre jours, en train jusqu’à  Lviv puis en bus pour passer la frontière avec la Pologne, les conduira jusqu’à Digne où elles séjournent dans une famille d’accueil. L’APPASE (Association pour la promotion des actions sociales et éducatives) a accompagné Natalia et Anastasia dans leurs démarches administratives. C’est cette association qui les met en contact avec la mairie du Castellet. L’appartement mis à leur disposition est un logement communal  rénové en urgence dès que l’accueil des réfugiés a commencé en France. Le maire fait visiter la maison et  donne les informations pratiques. « Aujourd’hui c’est la journée mondiale des réfugiés,  je vous remercie pour votre accueil,   la maison est superbe , nous pouvons rester jusqu’à quand ? » demande Natalia. « Autant de temps que nécessaire » répondent les deux élus. Un grand sourire éclaire le visage des Ukrainiennes pendant que Richie, leur chat, s’étire avant de se rendormir paisiblement.