Le Castellet

Cérémonie du 11-Novembre

Vendredi 11 novembre 2022 : plusieurs dizaines de Castellians se retrouvent à 10 heures devant la mairie pour former un cortège et traverser le village jusqu'au monument aux morts. Il s'agit de commémorer le 104e anniversaire de l'armistice de 1918. Le maire, Benoit Gouin est entouré de Marcel Avargues, représentant la section locale des anciens combattants, de M. Sondej représentant les médaillés militaires, du major David Le Tirant responsable de la gendarmerie d'Oraison, ainsi que de sa première adjointe Hélène Buisson et son deuxième adjoint Louis Mistral.

2022 11nov1
Le cortège prend son départ sur la place de la mairie avec, en tête, les enfants du village portant les gerbes de fleurs.

2022 11nov1
La première gerbe déposée est celle de la commune du Castellet…

2022 11nov1
… la seconde, celle offerte, comme chaque année, par les anciens combattants.

2022 11nov1
Hélène Buisson donne lecture du message de l'Association française des combattants et victimes de guerre.

2022 11nov1
Marcel Avargues lit, à son tour, le message d'espérance de son association.

2022 11nov1
Enfin Benoit Gouin prononce le discours qu'il a rédigé pour la population locale, avant d'égrener, un à un, les noms des soldats du Castellet tombés au champ d'honneur.

2022 11nov1
Après la minute de silence observée par une population émue et reccueillie, les enfants du village sont réunis devant le monument aux morts pour que le souvenir des actes de barbarie que sont les guerres ne soit jamais oublié et se transmette de génération en génération.

Discours du maire Benoit Gouin

Monsieur le Président des anciens combattants,
Monsieur le représentant des médaillés militaires,
Messieurs les porte-drapeaux,
Monsieur le gendarme,
Mesdames, Messieurs les élus,
Monsieur le Maire honoraire,
Mesdames, Messieurs

Nous sommes réunis ici ce matin devant notre monument aux morts pour commémorer le 104e anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918, honorer les soldats castellians et tous nos soldats, qui font partie de notre histoire et de notre patrimoine.
Au-delà de l'armistice, acte symbolique qui a signé la fin de la guerre, dans ce train en forêt de Compiègne, rendons hommage à nos poilus, à ces millions d'hommes et de femmes, qui ont tant donné et qui donnent encore aujourd'hui, jusqu'à leurs vies, pour notre liberté.
Ils s'appelaient frères d'armes – leurs mère était la France – la fraternité, le troisième mot de notre devise nationale, pensons toujours avec respect à notre histoire, à ceux qui l'ont faite et que nous nous devons de continuer à honorer.
La guerre de 14-18, la grande guerre, la Première Guerre mondiale, cette guerre qui devait être la der des ders, qui a fait des centaines de millions de morts, de blessés, de mutilés, de veuves et d'orphelins dans le monde…
Aujourd'hui en France, dans chaque commune, nous honorons ces soldats qui ont fait la guerre pour que nous ayons la liberté et la paix. À nous de la maintenir pour construire l'avenir.
En ce 11 novembre 2022, n'oublions pas le combat de ces soldats, au sacrifice de leurs vies, aussi bien il y a plus de cent ans qu’aujourd'hui, où la guerre est malheureusement de retour en Europe à quelque 3000 kilomètres de chez nous. Œuvrons tous ensemble pour que la paix soit plus forte que la guerre.
Je suis heureux de voir et revoir celles et ceux qui accordent à cette commémoration toute l'importance qu'elle mérite, ainsi que les enfants. Votre participation à cette démarche commune revêt, dans le contexte actuel, une grande portée, car elle témoigne de votre engagement citoyen, de votre transmission de l'histoire et de votre attachement aux plus hautes valeurs de notre République.

Vive la liberté
Vive la paix
Vive La France

Je vais vous nommer les soldats castellians morts durant cette guerre ainsi que les militaires français morts en opération durant l'année.
Vous reprendrez après moi Mort pour La France.