Le Castellet

Pollution au robinet

Les pollueurs seront-ils les payeurs ?

2022eau pollution

Depuis le 8 juin il est interdit de consommer l’eau du robinet au Castellet pour cause de pollution. Des analyses de l’Agence régionale de santé ont mis en évidence des taux de polluants sept fois supérieurs à la norme autorisée. La molécule en question n’étant recherchée que depuis janvier 2022, il est fort à craindre que cette pollution ait commencé depuis de nombreuses années.
Une réunion s’est tenue en mairie du Castellet. Notre maire, Benoit Gouin était entouré de MM. Jean-Pierre Carette, directeur du service des eaux de la DLVA, Serge Faudrin vice-président de la DLVA délégué à l’eau et Mathieu Pousséo, directeur-adjoint du service des eaux.
Dès la connaissance des résultats, la DLVA, qui possède la compétence de l’eau, a mis en place la distribution d’eau en bouteille pour les habitants. Des solutions sont à l’étude pour permettre de tirer une eau de qualité au robinet : approvisionnement par des camions-citerne à raison de sept à huit rotations quotidiennes, dépannage à partir d’une source d’Entrevennes, maillage définitif depuis Oraison (après trois à quatre mois de travaux et pour un coût d’environ  1 000 000 €.
En attendant la DLVA et le maire du Castellet ont déposé plainte (la molécule en question est interdite depuis 2010). L’Office français de la biodiversité est chargé de l’enquête judiciaire et la préfecture suit l’affaire de près.
Une réunion publique sera organisée dès que les informations précises seront collectées.
En attendant l’inquiétude de la population peut se résumer à une question cruciale : quels sont les effets de l’ingestion de ce polluant sur la santé… surtout s’il est présent dans l’eau depuis des années.
Enfin on aimerait également savoir si les pollueurs seront bien les payeurs et si la poche du contribuable ne sera pas ponctionnée.