Le Castellet

Brassadeaux

En Provence il est de tradition de faire les brassadeaux (brassadéu) entre les Rameaux et Pâques pour marquer l’époque de la fin de carême. Selon les endroits ou les familles, ces petites pâtisseries peuvent être dénommées tortillons ou gimbelettes.

brassadeau

Ingrédients

1 kg de farine

6 œufs

300 g de sucre

125 g de beurre

125 g de levain

4 c. à s. d’eau de fleur d’oranger

1 c. à s. de rhum

1 zeste de citron

1 zeste d’orange

1 pincée de sel

Préparation

Faites une fontaine avec la farine. Déposez les œufs, 100 g de beurre mou, les zestes et la pincée de sel.

Pétrissez longuement la pâte pour qu’elle soit bien serrée et homogène. Rajoutez l’eau de fleur d’oranger, le rhum et le levain.

Continuez à pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne bien souple. Faites-en une boule que vous placerez dans un saladier couvert d’un linge. Mettez à reposer à température ambiante à l’abri des courants d’air pendant au moins deux heures.

Mettez alors la pâte sur le plan de travail et découpez des portions grosses comme le poing. Faites-en des rouleaux que vous enroulerz sur eux-mêmes en soudant les extrémités pour en faire des bracelets.

Faites cuire à feu très vif dans une grande quantité d’eau bouillante le temps que vos brassadeaux remontent à la surface. Ôtez-les de la marmite et séchez-les avec un torchon.

Il ne vous reste plus qu’à les mettre à four moyen une quinzaine de minutes pour les faire dorer.

Vous pouvez maintenant les enfiler autour du poignet et partir danser avec votre fiancée ou votre épouse… puisque c’était là une tradition à l’époque des Rameaux en Provence.

Mais surtout régalez-vous de cette recette populaire fort savoureuse.