Le Castellet

Journée citoyenne 2016

Journée citoyenne 2016

22 mai 2016

2016JourCitGroupe

Pour la deuxième année consécutive la municipalité du Castellet a organisé une journée citoyenne. L’objectif fixé était de dépasser le nombre de participants de l’an dernier. Une gageure ! Car nous avions compté 97 personnes présentes, soit un tiers de la population du village. Arriverions-nous cette année à mieux ?
Eh bien oui ! Avec 116 participants, nous avons éclaté le score. Preuve, s’il en était besoin, que le civisme et la citoyenneté ne sont pas des mots vides de sens pour les Castellians.

Préparation en amont
Le conseil municipal avait travaillé en amont pour faire des choix : il fut décidé d’établir quatorze ateliers, dont l’un dut être dédoublé en raison du grand nombre d’inscrits (celui de l’entretien des sentiers de randonnée). S’ajoutaient à cela des ateliers d’entretien du village : bordure de la rue Germain-Allard (ancien CD12), nettoyage des abords du cimetière, idem autour de la déchèterie, évacuation de gravats sauvages au bord du lit du Rancure, peinture et vernissage du city-stade et du terrain de foot, application de rustol sur les barrières du jardin de Clément, nettoyage et vernissage des vieux outils agricoles devant être exposés, tri des archives et destruction des périmés, dépoussiérage des très vieilles archives par des spécialistes, classement dans la bibliothèque et plantations autour du nouveau boulodrome-parking par les enfants, atelier de préparation des repas (et des gâteaux par les enfants), atelier de reportage (pour le Badaou et le site internet). À cela se sont rajoutés in extremis deux autres ateliers: entretien des vélos de l’école maternelle et préparation d’une sangria pour l’apéritif… qui fut consommée bien sûr avec… avec quoi ? avec modération !

Réussite grâce à tous
Ce sont Agnès et Michel du restaurant Le Grand Pré qui ont tenu à offrir cet apéritif dans la mesure où ils ne pouvaient être présents mais tenaient à participer. Merci donc à eux. Et puisqu’on en est aux remerciements nous n’oublierons pas les établissements Mosconi d’Oraison qui ont tenu à participer financièrement au repas en fournissant de la marchandise (en plus d’être présents puisque M. et Mme Mosconi sont tous deux castellians) ni la SIMC d’Oraison qui a consenti une forte réduction de prix sur le matériel acheté pour les différents ateliers. Merci donc à ces établissements qui se sont engagés dans une démarche citoyenne. Merci encore à la DLVA pour le prêt des barnums qui nous ont bien abrités lors du repas. Enfin, bien sûr un grand merci à ces 116 participants qui représentaient toutes les classes d’âge, depuis les petits bouts de chou de deux ou trois ans jusqu’au doyen de la manifestation, Robert Granier, qui fêtait le jour-même ses 86 ans. Ce fut donc également une grande fierté d’avoir pu réunir des adultes, des enfants, des adolescents et de nombreux seniors dans un même élan de convivialité et d’intégration. Les nouveaux venus ont ainsi pu faire connaissance et se faire connaître des plus anciens habitants. À noter également que de nombreux résidents « secondaires » sont venus tout spécialement de Marseille (et d’ailleurs) pour cette journée, prenant la route tôt le matin pour retourner le soir-même. Bravo à eux. Enfin saluons une autre initiative, celle d’une locataire d’une habitation communale qui, sachant qu’elle ne pourrait être présente ce jour-là, a tenu à faire sa journée citoyenne par anticipation en repeignant elle-même ses volets avec de la peinture fournie par la commune. C’est grâce à toutes ces bonnes volontés que cette journée a pu être une totale réussite.

Amitié et convivialité
Au-delà du travail effectué en quelques heures pour le village, le but essentiel d’une telle journée – et cela avait déjà fort bien fonctionné l’an dernier – est de mettre le facteur humain au centre du projet. En se côtoyant, en travaillant ensemble, mais aussi en parlant, en plaisantant (car ce n’est pas une journée triste, loin s’en faut) on apprend à mieux se connaître. On commence en se serrant la main, on repart en s’appelant par son prénom et souvent en se tutoyant. Le reste de l’année, rien ne sera plus comme avant quand on se rencontrera dans le village ou au supermarché. Et le grand repas pris en commun sous les barnums cette année grâce à une belle journée ensoleillée est le prolongement des moments de travail dans une sacrée ambiance festive. Réunir les voisins de tous les quartiers du Castellet a été la motivation première d’Henri Garcia, notre maire, la première fois où il a lancé l’idée. Et ça marche !

Économies sur nos impôts
Enfin le dernier aspect de cette journée, même si c’est plus une conséquence qu’un but, c’est le côté financier. Et il faut aussi en parler. Déjà le traçage d’un sentier, qui a été entièrement effectué, aurait été facturé environ 1000 € par l’ONF. Le dégagement complet de la buse du Rancure par une entreprise aurait coûté plus de 2000 €. Et même si l’on met de côté les occupations non productives des enfants et un rythme moins rapide que celui de professionnels pour des actions menées par des bénévoles, on peut facilement tabler – en évaluation basse – sur 110 heures de travail effectif au total. Au tarif horaire chargé de 22,80 € admis par la DLVA pour le travail des employés communaux, cela fait encore plus de 2500 €. Même en offrant le café et le petit déjeuner, puis le bob aux couleurs du village, même en payant des outils et les matériaux, même en achetant de la nourriture et des boissons, la commune du Castellet a gagné de l’argent. Bien sûr cela ne peut s’évaluer au centime près, mais ça représente tout de même plusieurs milliers d’euros. Et cela profite à tous les habitants de la commune, qu’ils aient ou non participé à cette journée. Raison de plus pour vous féliciter.
On vous le disait : vous êtes formidables.

Accueil et les préparatifs

2016JourCit01
2016JourCit02

Création des groupes
2016JourCit03
2016JourCit04

Deux équipes aux archives
2016JourCit06
2016JourCit072016JourCit08
2016JourCit09
2016JourCit10
2016JourCit11

Composition, préparation et cuisson du repas
2016JourCit12
2016JourCit13
2016JourCit14
2016JourCit15
2016JourCit16
2016JourCit17
2016JourCit18
2016JourCit19

Nettoyage du point de tri sélectif
2016JourCit20
2016JourCit21

Débouchage de la buse
2016JourCit22
2016JourCit23
2016JourCit24

Enlèvement de gravats
2016JourCit25

Nettoyage de la déchèterie
2016JourCit26
2016JourCit27
2016JourCit28

Entretien du cimetière
2016JourCit29
2016JourCit30
2016JourCit31
2016JourCit32
2016JourCit33
2016JourCit34

Petit moment de repos après le vernissage du CD12
2016JourCit35

Peinture et entretien du stade
2016JourCit36
2016JourCit37
2016JourCit38

"Rustolisation" des grilles du jardin de Clément
2016JourCit39
2016JourCit40
2016JourCit41
2016JourCit42

Peinture de la vieille charrette
2016JourCit43
2016JourCit44
2016JourCit45

Entretien des volets
2016JourCit46

Protection des vieux engins agricoles
2016JourCit47
2016JourCit48
2016JourCit49

Élagage des sentiers par deux équipes
2016JourCit50
2016JourCit51
2016JourCit52
2016JourCit53
2016JourCit54
2016JourCit55
2016JourCit56

Classement à la bibliothèque des enfants
2016JourCit57
2016JourCit58
2016JourCit59
2016JourCit60
2016JourCit61
2016JourCit62
2016JourCit63

Remplissage des diplômes
2016JourCit64

Plantation par les enfants au boulodrome
2016JourCit65

Remise des diplômes bien mérités
2016JourCit66
2016JourCit67
2016JourCit68
2016JourCit69
2016JourCit70
2016JourCit71

Reprise de forces : un repas très convivial en commun
2016JourCit72
2016JourCit73
2016JourCit74
2016JourCit75
2016JourCit76
2016JourCit77
2016JourCit78
2016JourCit79
2016JourCit80

Et pour finir en beauté : les gâteaux préparés par les enfants
2016JourCit05

 

Le reportage photo a été réalisé cette année par Clairine et Mélanie Bassuel, avec le concours sur le terrain de Frédéric Boutin, Henri Garcia, Alain Reboul, Franck Pheulpin, Sauveur Civiletti et Annie Giraud.
2016JourCit81