Le Castellet

Série de concerts au Castellet

Série de concerts au Castellet

Mémor’Image - 21 septembre - Laurent Daycard
Après Dominique Ottavi en avril, puis Florence Férin en juin, la Médiathèque départementale, soutenue par le Conseil départemental a offert deux autres spectacles au Castellet dans le cadre de son animation Mémor’Image.
Laurent Daycard est un conteur né. Il s’accompagne au son d’instruments rares et les fait découvrir aux enfants, comme aux adultes émerveillés. Ayant dans sa besace quelque 200 contes différents, il demande au public de composer le spectacle : Que voulez-vous comme thème ? Dans quelle situation ? Dans quelle région ? Avec quels personnages ? Et il fait immédiatement vivre des histoires merveilleuses qui font briller les yeux des spectateurs-acteurs, car les enfants, en particulier, sont invités à intervenir dans le spectacle. Absolument magique !

MemorimSeptembre01

MemorimSeptembre02


Mémor’Image - 5 octobre - Agnès Dumouchel
Agnès Dumouchel conteuse vivant dans les Hautes Alpes était la quatrième intervenante dans le cadre des ateliers Mémor’image 2016.  Elle a fait voyager son public dans le grand nord avec des contes inuits qui parlent de magie et de nature : la géante à l’origine du monde, le chasseur de soleil. Les contes de Mille et une nuits ont aussi été abordés. Enfin elle a expliqué pourquoi les lapins ont leur nez qui bouge toujours, et là il fallait être très attentif pour ne pas perdre le fil de l’histoire. Un bon moyen pour tester sa mémoire, l’un des objectifs de Mémor’image.

Globetrott01

Globetrott02


 Glotte-Trotteurs - 10 octobre - Sabrina Chézeau
Le réseau des médiathèques de la DLVA s’est également engagé dans une politique culturelle envers les petites communes par le biais du festival de contes Les Glotte-trotteurs oragnisé par l’association de Bouche à Oreilles. Ainsi, le 10 octobre, Le Castellet a pu accueillir Sabrina Chézeau. Les yeux pétillants, le sourire radieux, le geste énergique, elle sort les contes de sa poche. Elle se glisse d’un personnage à l’autre avec facilité. Chansons et danses rythment ses récits. L’ogresse qui veut  manger le petit garçon tout rond a fait peur aux plus petits, ceux-là même qui un peu plus tard éclatent de rire quand Sabrina imite les deux crabes très bavards. L’histoire du chat qui a très faim et celle de « moustachat » qui aime danser sont drôles, délicates et sensibles. Petits et grands ont apprécié ce moment magique offert par une conteuse lumineuse.

Sabrina