Le Castellet

L'olivier

L'olivier est l'un des piliers de la civilisation. C'est par le don de l'olivier aux hommes que la déesse Athéna est devenue la protectrice de la capitale grecque, cité phare de l'antiquité, berceau de la démocratie.

C1olivier1
Symbole de paix, l'olivier se confond avec l'apparition de la civilisation.

C'est que l'olivier est paré de mille vertus ! Ses fruits, avec un peu de pain et d'oignon constituaient la base de l'alimentation méditerranéenne. Fruits confits par la salaison, à sec ou en saumure, donc capables de se conserver toute l'année (et même plus), huile divine par son goût et ses vertus sur la santé (elle servait même à masser les athlètes), exemple de vie et de longévité (on compte de nombreux oliviers multicentenaires ou plurimillénaires autour du bassin méditerranéen), l'olivier incarne la force avec son bois dur et solide, capable de prendre un beau brillant au polissage. Et son rameau, porté au bec de la blanche colombe, est devenu le symbole universel de la paix.
Or l'olivier affectionne tout particulièrement le climat de notre région. Il se plaît sur les plateaux de moraine glaciaire où, à une altitude de 500 à 600 mètres, il devient un peu plus résistant aux parasites. On cultive chez nous, comme dans les départements voisins du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, la variété dite aglandau qui fournit une huile très appréciée aux saveurs fruitées d'artichaut et de feuilles.
Le gel historique de 1956 a décimé une grande partie des plantations et sonné le glas d'une production locale très éprouvée alors par la concurrence d'huiles produites industriellement à bas coût. Jusqu'à cette date les oliviers étaient très présents sur notre commune, les photos du début du XXe siècle en témoignent. Puis il fallut arracher les souches mortes et le paysage, dès lors, s'en trouva transformé. Heureusement le goût pour des produits authentiques et de haute qualité ont ramené l'huile d'olive au premier plan depuis une vingtaine d'années et les oliviers ont refait leur apparition, d'autant plus que l'huile d'olive de Haute-Provence a obtenu le label AOC depuis 1999 et que des incitations européennes ont favorisé la replantation de cet arbre.

C1olivier2
Deux stades de maturité des fruits. La récolte commence généralement vers mi-novembre.

Les oliviers occupent donc à nouveau – et de plus en plus – les sols de notre vallée de Rancure et ses coteaux. Bien sûr il n'y a plus depuis longtemps de moulin à huile au Castellet et la production dépasse rarement de quoi satisfaire les besoins annuels de la famille lorsqu'on possède quelques arbres. Mais à Manosque, à Oraison, aux Mées, à Peyruis ou à Lurs on triture le joli fruit gorgé de soleil. Sans compter que, outre la fonction esthétique d'un arbre implanté localement depuis «toujours», la culture de l'olivier permet d'entretenir des sols autrement laissés à l'abandon, aux mauvaises herbes et à la broussaille.

Nota : 2006 a été une mauvaise année dans la région pour la culture de l'olive. En raison d'un hiver trop chaud les mouches* ne sont pas mortes. Elles ont piqué les olives pour y pondre. Du coup ces dernières ont souvent pourri sur pied. La plupart des gens ont eu une récolte très faible. Du coup l'huile sera rare… et chère !
* Bactrocera oleae

signatureCASTELLUM